Pour Roland Barthes, le sémiologue est celui qui établit « le procès du sens », celui qui arrive à faire émerge « le message sous le message ». Pour Umberto Eco, « le sémiologue est celui qui voit du sens, là où les autres voient des choses ». En tous les cas, il est amené à se mettre dans une posture « méta » (à distance de son objet d’étude) et « holistique » (compréhension globale des enjeux de significations).