Personnalités et comportements

En quoi identifier la « personnalité » de votre interlocuteur vous permet de mieux négocier avec lui ?

Comment définir la personnalité ? Ce sont des traits, des comportements, des préférences « stabilisés », qui sont récurrents dans le temps, et qui fondent la personnalité.

Pendant de nombreuses années, deux approches différentes (psychanalytique et cognitive) se sont opposés : est-ce que la personnalité est une sorte d’héritage qui ne bouge pas, ou bien, est-ce que la personnalité évolue au fil des circonstances et des événements ?

En réalité, il ne faut pas voir ces deux approches comme étant contradictoires, mais bien complémentaires. Elles sont toutes les deux assez juste : notre personnalité est un bagage avec lequel nous venons déjà au monde, et plutôt difficilé à modifier; en revanche la prédictibilité des comportements restent encore périlleuse car l’être humain est en interactions et ce sont elles qui peuvent le faire bouger.

Autrement dit, il y a bien un determinisme psychologique dans l’absolu, mais de manière relative et en interactions, notre personnalité se montre beaucoup plus inventive. Par exemple, si avez toujours tendance à vous agacer sur les tâches administratives, il y a peu de chances que ça change. En revanche, selon qui vous le demande et la manière dont on vous le demande, cela peut-être encore plus agaçant. 

Revisiter nos idées reçues sur la construction de la personnalité

Une des idées reçues les plus importantes : nous serions tous très évolués et originaux. Dans une société favorisant l’individualisme, l’idée de personnalités très différentes les une des autres apparaît évidente.

Pourtant, cela ne correspond pas aux conclusions des dernières découvertes de certains neuroscientifiques et psychologues. De manière très audacieuse, et dans son dernier ouvrage l’Ordre étrange des choses, le neuropsychologue Antonio Damasio s’intéresse à l’évolution des bactéries, et la manière dont elles s’organisent. Leur mode de fonctionnement est à l’origine des civilisations les plus évoluées, dont la notre. « Tout ce qui se passe chez une cellule vivante anticipe ce dont seront capables les grands systèmes neuronaux sous-tendant la conscience. »

Dit autrement, notre culture et notre organisation sociale sont, pour une part, la réplique du mode organisationnel des bactéries entre elles. Cela rappelle la théorie du « gène égoïste » de Richard Dawkins selon laquelle ce qui nous paraît évolué dans notre pensée ou notre société serait au service des parties les plus infimes et les plus originelles de notre corps… Un mécanisme bien sûr inconscient. 

Une vidéo de 8 minutes pour résumer la question de la personnalité

Qu’est-ce qu’un sémiotype ?

Avec le test gratuit de personnalité et comportements ci-dessous, découvrez quel est votre sémiotype majeur. Il s’agit de faire émerger la dynamique observable récurrente dans vos comportements. Le terme sémiotype est une contraction entre les termes « sémiologie » et « archétype ». L’objectif de ce questionnaire est de vous transmettre la coloration de vos comportements structurants et les zones de votre cerveau que vous sollicitez le plus.

Et le body language dans tout cela ?

Nous ne sommes pas tous « configurés » de la même façon. Issue du croisement entre différentes disciplines, la grille des « sémiotypes » permet de comprendre les enjeux de personnalités. Elle s’inspire des neurosciences, de la linguistique, de la psychologie sociale, des approches en non-verbal, et bien sûr… de l’éthologie ! En effet, c’est aussi en observant les comportements grégaires et archaïques des loups et des primates, notamment, qu’il nous est possible de comprendre les enjeux sous-jacents aux comportements et relationnel humain. Le body language est la face immergée de l’iceberg : c’est la manifestation concrète de nos comportements et le lien vers notre état d’esprit, voire les rouages de notre personnalité. Pour en savoir plus sur le « body language » c’est ici.

Si vous avez 5 minutes devant vous

Il s’agit d’un extrait du livre La Stratégie du caméléon. Son postulat est simple : il est indispensable de se connaître soi-même avant de partir à la rencontre de l’autre. Alors autant comprendre et connaître les mécanismes instinctifs qui émergent lorsque vous êtes au contact de vos alter ego… Nul doute que vous soyez surpris par vos résultats. Laissez-vous guider par votre petite voix intérieure et non par celle du politiquement correct !

Ce questionnaire ne comprend aucun jugement moral. Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises réponses. Vous pouvez le remplir dès à présent ci-dessous.