J’entends souvent dire « le manipulateur est d’abord un séducteur ». Ce n’est pas tout à fait juste. Cela dépend de son type de personnalité ! Tous les manipulateurs ne sont pas séducteurs. Et tous les séducteurs ne sont pas des manipulateurs. Retour sur les différents types de manipulateurs.

Une typologie de manipulateurs qui complète le verbal et le non verbal

Voici la typologie que je propose dans mon ouvrage, Déjouez les manipulateurs. Elle est née de :

  • mes analyses issues de l’observation de nombreuses heures de vidéos, sur corpus politique (affaire Cahuzac et Bygmalion, notamment);
  • la confrontation avec d’autres modèles éprouvés : les préférences comportementales de Ned Herrmann ;
  • l’approche en non-verbal, avec le modèle des figures d’autorité développé par Philippe Turchet ; le psychophysiologique, avec le modèle des cinq blessures développé par Lise Bourbeau.
  • tous les outils de la pragmatique de l’analyse du discours.

Afin d’en faciliter la compréhension, je ne présente que les quatre axes principaux. Toute typologie a tendance à « figer » la représentation. Pour autant, notre modèle Indyx© est aussi riche que possible de nuances, d’indices langagiers et d’items corporels.

4 portraits spécifiques : du moins séducteur au plus séducteur…

  • L’intello. C’est le manipulateur qui vous met froidement à distance. Il se méfie de tous et de tout.
  • Le pseudo chef. C’est le manipulateur qui vous culpabilise facilement. Il ne pense qu’en terme de « devoirs ». ll peut s’avérer pénible au quotidien car il a beaucoup de mal à déléguer. Il est dans l’hyper contrôle.
  • Le  soi-disant altruiste. C’est le manipulateur qui tente de vous amadouer au maximum. Même quand tout va mal, il vous dira ce que vous souhaitez entendre. Il peut verser dans la séduction.
  • L’esthète. Il a tout vu et tout fait ! Il cherche à impressionner son public. Il en fait des caisses. Il entre facilement dans le registre de la séduction.

Vous pouvez retrouver cette typologie sur le site du Monde.

 

Partagez cet article